Collégiens et lycéens ont participé à la collecte de la Banque Alimentaire

Vendredi 28 et Samedi 29 Novembre

LE  RENDEZ-VOUS ANNUEL DE LA GÉNÉROSITÉ !

En ces journées traditionnelles de collecte de la Banque Alimentaire, beaucoup de jeunes collégiens et lycéens des Aumôneries de l’Enseignement Public ont offert deux heures ou plus de leur temps pour aider à cette collecte et inciter à la générosité les nombreux passants.

Mal de dos, pieds en compote, zygomatiques engourdis à force de sourire, mais pas de regrets ! Dès l’ouverture des divers supermarchés, nous étions présents : Distribution de poches, visages avenants, “Bonjour messieurs-dames, un don pour la Banque Alimentaire svp… Merci beaucoup… Bonne journée…”, un refrain bien rodé…

En retour ? : un timide sourire ou la tête qui se tourne, le téléphone que l’on fixe ou le regard halluciné du terrien qui ne reconnait plus sa planète “Quoi !”

Mais,  c’est le plus souvent, avec beaucoup de compréhension, “Bien sûr, de quoi avez-vous besoin en particulier ?”

Alors, le cœur réchauffé et le mal de pied oublié, va commencer la fabuleuse histoire du pochon plastique de la Banque Alimentaire.

Parfois bien courte, le pochon disparait, abandonné au fond du chariot ou d’une poche de manteau déjà bien pleine de tous nos actes manqués. Parfois plus belle, le pochon reste dans la main comme un  nœud à un mouchoir pour ne pas oublier, et puis l’histoire qui s’écrit au fil des rayons du magasin avec le sac qui se remplit, un peu, beaucoup, chacun selon ses  moyens ou sa générosité…

C’est cela la magie de cette poche en plastique fragile, elle se gonfle de si peu, d’un paquet de pâtes, ou d’une boite de conserve…, mais surtout elle se remplit de générosité, de solidarité, de partage, de pensées pour les autres, d’affection pour son prochain…

Et nous, jeunes témoins de cet élan d’humanité, stationnés près des chariots de réception et entourés de cartons organisés, ici pour les pâtes, là pour les conserves, nous recevons cette poche plastique avec précaution comme un trésor unique. L’instant du passage des mains du donateur aux nôtres ne dure que quelques secondes, mais déclenche des sourires, des remerciements et une bouffée de générosité qui déborde de cette poche plastique pour inonder notre cœur de joie et de reconnaissance pour eux…

Il n’y a pas à dire, c’est que du bonheur dans cette poche plastique !

Et c’est pas fini ! la poche plastique, vidée de son précieux trésor, se retrouve à nouveau à l’accueil, dans nos mains qui se tendent vers de nouveaux donateurs… pour une nouvelle belle histoire…

Christine Duquennoy

Banque alimentaire 2014 (1)

Banque alimentaire 2014 (2)

Banque alimentaire 2014 (3)

 Banque alimentaire 2014 (4)

Banque alimentaire 2014 (5)