MAg en ligne – Décembre 2016

logo-mag-en-ligne« Votre confirmation d’aujourd’hui est votre Pentecôte  pour la vie » a dit Jean Paul II, le 11 mai 1980 en Côte d’Ivoire à 200 000 jeunes.

Plus modeste sera le nombre des adolescents qui recevront le sacrement de la Confirmation dans notre diocèse au courant de cette année scolaire 2016/2017 !

A priori environ 200, 200 qui sont au cœur de l’attention que leur portent les animateurs présents à la rencontre du samedi 19 novembre.

Après un très riche rappel du Père François Renard à propos de l’unité des sacrements de l’initiation chrétienne, Pauline Dawance du SNCC (*) nous a permis d’échanger et de réfléchir sur les enjeux et intérêts de la proposition de la Confirmation à l’âge adolescent : une série de questions !

Qui sont les adolescents ? Quelles étapes pour baliser leur maturation dans la foi ? Comment est-ce qu’on leur manifeste notre confiance ? Comment tenons-nous compte de ce besoin de vivre en groupe ? Quelles expériences spirituelles marquantes peut-on leur proposer ? Comment le cheminement sacramentel peut les aider à répondre à leurs questions existentielles ?

Repérer les enjeux pastoraux et mettre en œuvre des stratégies pour y répondre, tel est notre défi !

Par petits groupes vous avez échangé et partagé quelques éléments de réponses.

Quant à la question de l’âge, puisque notre journée était tournée vers l’âge de l’adolescence … voici ce que nous en a dit Pauline : « Vous le savez, le don de l’Esprit n’est pas lié à l’âge mais à la maturité spirituelle qui ne coïncide pas avec la croissance biologique et psychique.

Reçue à l’adolescence, la confirmation aide les jeunes à se structurer à cette période de transformation profonde. Il sort de l’égocentrisme de l’enfance ce qui est favorable pour sortir de lui-même, se tourner vers les autres tout en affirmant son identité pour conjuguer le  « je » avec le « nous » ecclésial.

La pratique de l’Eglise latine qui articule en deux temps le baptême et la confirmation comporte des bienfaits spirituels.

  • Le baptême reçu par un bébé lui donne la grâce du don de la foi et s’appuie sur celle des parents.
  • La confirmation reçue plus tard permet un renouvellement conscient et intériorisé de la profession de foi baptismale après un temps d’approfondissement catéchétique. La réception de la grâce du sacrement se conjugue avec la démarche de conversion.

On demandera au jeune d’avoir une vie intérieure nourrie par la prière, un minium de conviction dans sa vie de foi, une certaine expérience de la vie d’Eglise, ce qui rendra sa démarche vers le sacrement vraiment personnelle.

La confirmation des adolescents permet de relire le chemin de vie et de foi parcouru. Ils peuvent apprendre à discerner les traces de l’ESt et la présence du Seigneur dans leur vie.

La lettre à l’évêque qui leur est demandée montre leur maturité et leur capacité à déjà formuler ce qu’ils vivent et à commencer à rendre compte de leur foi. Ils sont capables de décrire leur chemin de conversion et expriment souvent le désir d’annoncer ce qu’ils ont découverts. Ils ont le désir d’être acteurs dans la vie ecclésiale, leur engagement est plus libre que les plus jeunes.

L’adolescence permet de confronter leurs questions existentielles aux données de la foi. La confrontation, les échanges demandent des ressources et beaucoup d’énergie aux adultes mais donnent lieu à un réel approfondissement avec les jeunes.

Cette période de l’adolescence est privilégiée pour découvrir que l’Esprit accompagne chaque jeune depuis toujours et pour apprendre à vivre par lui. Saint Augustin exprime ce que de nombreux jeunes confient dans leurs lettres : « Je t’ai aimée bien tard, beauté si ancienne, beauté si nouvelle : tu étais au-dedans, et moi j’étais au-dehors de moi-même, et c’est au-dehors que je te cherchais…tu étais avec moi, et je n’étais pas avec toi. » (Confessions 10,27)

 

Notre prochaine étape sera à vivre avec les confirmands un temps ecclésial et pour ce faire nous vous donnons rendez-vous pour le « CARREFOUR CONFIRMATION » le samedi 28 janvier 2017 à Ambazac pour tous les adolescents préparés avec les animateurs des AEP, des groupes d’Ados En Paroisse, de l’Enseignement catholique. Le thème et son développement : « Oser la rencontre et passer du vivre ensemble au vivre en frère »

Bon Avent et à très bientôt !

Le service tient à la disposition des animateurs, les topos des deux intervenants.