Entrée en catéchuménat

Dans notre diocèse, plusieurs adultes se préparent au baptême. Au cours de leur parcours, ils franchissent des étapes. L’une d’entre elles est marquée par la célébration de l’entrée en catéchuménat. Au cours de cette célébration, les candidats expriment publiquement leur désir d’être baptisés, et l’Eglise manifeste l’accueil de ce désir par un rite d’entrée dans l’Eglise, la signation du front et des sens, éventuellement le choix d’un nouveau nom et la remise du livre des Evangiles. Il est évidemment souhaitable que la communauté chrétienne prenne une part active à la célébration.

Le moment essentiel de l’entrée en catéchuménat, c’est-à-dire dans l’Église, non comme baptisés mais comme catéchumènes, c’est le signe de la croix sur le front et les sens. C’est le premier geste déployé sur le corps des candidats au baptême. Dès le début du IIIe siècle, celui qui veut devenir chrétien est marqué, dès le commencement de sa démarche, de la croix du Christ.

Écoutons saint Augustin : “Si nous demandons à un catéchumène : crois-tu au Christ  ? Il répond oui, et il se signe. Il porte déjà la croix sur son front et ne rougit pas de la croix de son Seigneur […] Comme les catéchumènes portent la croix sur leur front, ils font déjà partie de la grande maison, mais de serviteurs il faut qu’ils deviennent fils.”

Ainsi, c’est tout l’être qui se laisse saisir par le Christ et par la communion trinitaire et s’ouvre à cette grâce. C’est ce qu’expriment les paroles brèves mais denses qui accompagnent chacune des signations.

“N., recevez sur votre front la croix du Christ, c’est le Christ lui-même qui vous protège par le signe de son amour. Appliquez-vous, désormais, à le connaître et à le suivre.”

“Que vos oreilles soient marquées de la croix, pour que vous écoutiez la voix du Seigneur.”
“Que vos yeux soient marqués de la croix, pour que vous voyiez la lumière de Dieu.”
“Que votre bouche soit marquée de la croix, pour que vous répondiez à la parole de Dieu.”
“Que votre coeur soit marqué de la croix, pour que le Christ habite en vous par la foi.”
“Que vos épaules soient marquées de la croix, pour que vous portiez joyeusement le joug du Christ.”

Soyons attentifs aux catéchumènes de nos communautés, prions pour eux, rendons grâce pour leur “oui” à l’appel du Seigneur, accompagnons-les sur leur chemin, et méditons les paroles rituelles de cette étape pour raviver notre désir de baptisés de suivre le Christ.