Palestine-Israël

Terre !…
Et pourtant elle Tourne
Palestine-Israël

A la jonction de trois continents (l’Asie, l’Europe et l’Afrique), cette mince langue de sable et de cailloux coincée entre Méditerranée et Jourdain , grande comme trois de nos départements français, est le berceau de plusieurs peuples et la terre sainte des trois religions du Livre(le judaïsme , le christianisme et l’islam).
De ce fait, ce lieu de migrations incessantes est l’objet de toutes les convoitises depuis des siècles et le terrain de perpétuels affrontements.
L’environnement est peu propice à la paix. Les récents bouleversements du Moyen-Orient, d’abord appelés « printemps arabes » ont ouvert la voie à des extrémistes et à de nouveaux rapports de force, notamment dans des pays frontaliers comme l’Egypte et la Syrie.
Ces soulèvements ont commencé parce que ces peuples rêvaient d’un nouvel âge de dignité, de démocratie, de liberté et de justice sociale.
Il en est de même pour les Palestiniens : « quelques semaines avant les frappes aériennes israéliennes sur Gaza, ils étaient plein d’espoir. Un nouveau gouvernement d’union nationale avait été formé, pour la première fois en sept ans la Palestine allait être à nouveau unie. La réconciliation entre le Fatah et le Hamas permettrait la levée du blocus mais Israël empêche de hauts fonctionnaires de l’Autorité Palestinienne d’entrer dans Gaza et semble utiliser l’assassinat de trois israéliens pour détruire le nouveau gouvernement palestinien d’unité nationale et pour sévir contre le Hamas. » (Extrait d’un texte du directeur du Centre Palestinien pour les droits de l’homme daté du 11 juillet)
En Israël, « Le livre Noir de l’Occupation israélienne » publié en octobre 2010 rassemble les témoignages et photos de 140 jeunes soldats israéliens qui ont servi dans les Territoires occupés.
Chaque témoignage résonne d’une manière particulière, frappant par la violence des scènes décrites : destructions des maisons, séances d’humiliations, passages à tabac, contrôles interminables aux barrages, morts violentes, arrestations arbitraires, perquisitions nocturnes dans les familles terrorisées.
Leurs récits ont été compilés par d’anciens militaires qui ont aussi réalisé des expositions à Tel Aviv afin de s’adresser à l’opinion publique et montrer la réalité choquante des actions des soldats passées sous silence, mais aussi comment un discours sécuritaire préventif masque une politique d’annexion territoriale : « Breaking the Silence » était née (le CCFD en est le partenaire ).

Chrétiens, musulmans, juifs, palestiniens, israéliens doivent lutter ensemble pour un avenir commun afin d’être des citoyens égaux, vivant côte à côte, construisant ensemble une société dans laquelle les nouvelles générations pourront vivre et prospérer.

Le 8 Juin dernier, notre Pape François recevait les Présidents de Palestine et d’Israël, afin de les aider à trouver la force de persévérer dans le dialogue à tout prix, il résumait ces entretiens ainsi :« Pour faire la paix, il faut du courage, bien plus que pour faire la guerre. »
« Il faut aussi du courage pour abattre les murs de l’inimitié » a aussi déclaré celui dont la prière devant le mur de sécurité israélien restera l’image la plus spectaculaire de son pèlerinage en Terre sainte.

Danielle Lambert
CCFD Terre-Solidaire 87/23