Pour une pastorale du tourisme…

Eglise d’Auzances : La Résurrection de Greschny

Une équipe diocésaine de Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs (PRTL) vient de se constituer. Les diocèses sont tous dotés de telles équipes. Pourquoi l’Eglise s’investit-elle dans ce secteur de loisir, apanage des Offices de Tourisme ?

Statue de sainte Radegonde (Saint-Bonnet-de-Bellac)

Les découvertes d’églises, conçues par la PRTL, ajoutent une dimension spirituelle aux commentaires artistiques et historiques. Prenons quelques exemples. Pour commenter les fresques du peintre estonien Nicolaï Greschny (1965) de l’église d’Auzances (Creuse), le guide PRTL pourra ouvrir l’Evangile. Le texte lu aux visiteurs dégagera le sens chrétien des scènes de la vie de Jésus. Autre exemple, décrire la petite statue en bois polychrome de Radegonde (XVIe-XVIIe s.) de l’église de Saint-Bonnet-de-Bellac (Haute-Vienne) et évoquer l’histoire de l’œuvre, ne suffira pas au guide chrétien. Il pourra lire un passage de la vie de la sainte reine et moniale afin de montrer aux touristes  l’actualité de son message de paix et de solidarité. Une randonnée organisée par la PRTL n’hésitera pas à créer des temps d’arrêt pour contempler la Création et s’enrichir par l’écoute d’un texte spirituel.

Aucune concurrence avec les propositions des professionnels du Tourisme qui demeurent pour nous des partenaires. Les activités prévues par le groupe PRTL d’une paroisse seront l’occasion de faire connaître le message évangélique à un public de plus en plus éloigné des fondements chrétiens. C’est en cela qu’il s’agit d’une véritable pastorale.

Mgr Perrier est l’accompagnateur spirituel de la nouvelle équipe PRTL diocésaine. Parmi les membres, certains étudient la Bible, d’autres sont historiens ou historiens de l’art, d’autres encore pratiquent l’animation spirituelle ou accueillent visiteurs et pèlerins dans des sites religieux. Tous sont passionnés et espèrent travailler avec des équipes paroissiales qui se consolideront ou se créeront dans le but de s’investir dans cette pastorale originale.

Nicole RAYNAUD déléguée diocésaine de la PRTL (article paru dans le Sillon de février 2019)