Bilan de la campagne précédente

La campagne 2018 du Denier de l’Église a été lancée officiellement, le 31 janvier à Guéret et à Limoges. A cette occasion, ont été présentés aux acteurs de la campagne dans les paroisses, les résultats de la collecte 2017 et les outils de communication pour la nouvelle campagne préparés par l’agence Altériade.

  • Bilan 2017

La collecte qui s’est achevée se caractérise par une légère hausse de 1,3%, après 6 ans de baisse régulière. Le résultat s’élève à 1 409 126 €, alors qu’il n’était que de 1 390 477 € en 2016. Le nombre des donateurs continue cependant de baisser inexorablement pour passer à 6 767 donateurs en 2017, soit une perte de 3 %. L’autre élément significatif de cette collecte est la forte croissance du nombre de dons en ligne de  + 29 %. De même, le don moyen continue à progresser pour passer à 208 €.

En ce qui concerne la collecte ISF, relayée par la Fondation Nationale pour le Clergé, les résultats témoignent d’une hausse de 18 %, soit 73 730 €.

En ajoutant les deux résultats du Denier de l’Eglise et de l’ISF, le montant s’élève donc à 1 482 856 €, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année 2016.

  • Denier 2018

La nouvelle campagne a donc été lancée fin janvier et dans les paroisses les 17 et 18 février, avec le souci de rejoindre des personnes plus jeunes, entre 30 et 50 ans. Le visuel retenu montre d’ailleurs un groupe de jeunes rassemblés aux JMJ et s’inscrit dans la démarche du Synode des Jeunes prévu au cours de l’automne.

Le slogan retenu s’inscrit dans le même dynamique que celui de l’année précédente, en invitant les chrétiens à se mobiliser « parce que le monde a tant besoin d’espérance ».

Mgr Pierre-Antoine Bozo qui était présent à la réunion organisée à Guéret a voulu remercier tous ceux qui travaillent bénévolement à la mise en œuvre de la campagne dans les paroisses et tous les donateurs qui, par leur générosité, contribuent au traitement des prêtres, à la formation des séminaristes et à la rémunération des laïcs salariés en mission.