« La joie de la mission avec un handicap »

Week-end de la Fraternité Chrétienne des Personnes Malades et Handicapées avec Monseigneur Bozo à l’abbaye d’Echourgnac.

 

 Nous étions 28 personnes lors de ce week-end des 15 et 16 Juin 2019 à l’abbaye d’Echourgnac en Dordogne. Nous avons eu le privilège et le plaisir d’être accompagnés par Monseigneur Bozo tout au long des 2 journées.

 Le thème de cette réunion fraternelle était « La joie de la mission avec un handicap ».

 De nombreux témoignages ont été apportés aussi bien par les courts métrages et documentaires diffusés que par les participants eux-mêmes.

Dès le début des ateliers, le Père Bruno de Beru, curé de la Paroisse de Montpon, invité par Marie Pierre, Présidente de la FCPMH, a illustré le thème choisi par son vécu familial, son frère aîné étant handicapé.

 Quelques paroles prononcées par le Père Bruno de Beru:

 « Si je suis devenu prêtre, c’est grâce à mon grand frère. Sans le savoir, il m’a appris à me donner aux autres. Le fait de m’occuper de lui m’a fait prendre conscience que cela pouvait rendre heureux de s’occuper des autres.»

 Puis Monseigneur Bozo a pris le relais. Quelques extraits de son intervention:

 « …Nous dépendons les uns des autres. Les personnes handicapées nous aident à le comprendre, à le découvrir. Et donc, cette joie de la mission, elle est la joie de cette dépendance joyeuse par rapport à Dieu».

 « Il ne faut pas s’étonner que dans nos vies il y ait de la tristesse, il y ait du découragement. Ça ne veut pas dire qu’on a perdu Jésus. Ça veut dire que la lourdeur de notre humanité a besoin d’être relié à la source, a besoin de retrouver de son sens, a besoin de rencontrer à nouveau Jésus.»

 « Être missionnaire, ça nous fait grandir dans la foi. La joie de la mission, c’est d’abord la joie du chrétien.»

 Ensuite, 2 participantes ont témoigné de leur parcours personnel avec le handicap, en relatant leur engagement au sein de différents mouvements chrétiens et laïques en expliquant leur mission de vie malgré leurs difficultés physiques.

Ces 2 journées ont également été ponctuées par plusieurs offices religieux magnifiés par les chants émouvants des sœurs cisterciennes.

Ce fut un week-end de ressourcement dans ce lieu de spiritualité. Merci aux sœurs d’Echourgnac pour leur accueil chaleureux. Nous sommes revenus à Limoges enrichis de ces précieux moments partagés.

Félicitations à Marie Pierre pour l’organisation de cette sortie annuelle très réussie.

Un grand Merci également à notre évêque Monseigneur Bozo pour son écoute, sa disponibilité et son éclairage dans nos missions de chrétien.

 

Ghislaine Aumaître