MEDIA – CULTURE

Ordonné prêtre de Paris en 1964, Mgr Jacques Perrier a eu successivement différentes missions dans son diocèse avant d’être nommé évêque de Chartres, puis de Tarbes et Lourdes. En 2012, il a présenté sa démission et s’est retiré à Limoges. Il vient de publier deux ouvrages que le Service Communication du Diocèse se fait un plaisir de présenter et de conseiller à ses lecteurs : « Tu es vraiment Saint, Dieu de l’univers » et « Lourdes dans l’Histoire ».


« Tu es vraiment Saint, Dieu de l’Univers » Mgr Jacques Perrier. Éditions Parole et Silence, 2015. 251 pages. 20€


Dans la réforme liturgique qui a suivi le Concile Vatican II, le renouveau de la Prière eucharistique Livre Mgr Perrier 1est l’un des points qui a été le moins bien perçu par les prêtres et les fidèles. Pour beaucoup, Prière eucharistique demeure un assemblage complexe de formules qui servent d’enrobement cérémonial à ce qui, seul, compte : la prononciation par le prêtre des paroles de la consécration.Prière eucharistique n’est pas un discours, mais une prière de l’assemblée. De là découle l’importance du ton de la voix du prêtre, mais aussi de son attitude corporelle. A l’autel le prêtre est le maître de la prière, au sens où il permet, ou non, à l’assemblée de se constituer comme corps en prière avec le Christ tourné vers le Père dans l’unité de l’Esprit. L’intelligence de la messe doit retrouver le chemin trinitaire”.

F. Patrick Prétot, osb


« Lourdes dans l’Histoire. Église, culture et société de 1858 à nos jours ».Mgr Jacques Perrier. Préface de l’abbé René Laurentin. Éditions l’Harmattan, 2015. 38€


Livre Mgr Perrier 2En préparant le 150e anniversaire des Apparitions (2008), je m’étais aperçu que chacun des jubilés de lourdes (tous les 25 ans) avait un visage différent, en lien avec la situation de l’Église, de la Foi, de la culture dominante, de la société. Mais j’avais, en même temps, l’impression d’une authentique continuité.

C’est ce que j’ai voulu vérifier, notamment grâce à l’immense masse des publications de Lourdes depuis l’origine : journal de la Grotte et ses précurseurs, Annales de Notre-Dame de Lourdes, recherche sur Lourdes, Lourdes magazine. Je crois que mon hypothèse est valide et qu’en cela, lourdes est un bon exemple de ce que peut être la tradition, voire la Tradition : fidélité à un noyau constitutif et développements parfois imprévisibles mais cohérents avec la grâce initiale.

Qui aurait dit, au départ, que Lourdes serait le théâtre, tous les ans, d’un pèlerinage militaire international, ou un lieu œcuménique ? Et pourtant, c’est un fait qui ne semble pas déplaire à la Dame qui demandait qu’on vienne en procession.

Mgr Jacques Perrier

ancien”gardien de la grotte”