QUID DU COLLÈGE DES CONSULTEURS ?


Le diocèse de Limoges va se retrouver sans évêque après le départ de Mgr François KALIST à Clermont. Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur l’après … Déjà dans un précédent numéro, le bulletin « Eglise de Limoges » avait expliqué les modalités prévues par le droit canon concernant la succession d’un évêque. Il est donc nécessaire d’expliquer comment va se faire la désignation du prêtre qui sera chargé d’administrer du diocèse durant la vacance du siège. Pour cela, le père Maxime DUCHATEAU s’est livré volontiers à une petite explication …

 

Le Collège des Consulteurs se compose de six prêtres : les pères Christian DEQUIDT, François RENARD, Bernard VIGNERAS, Emmanuel DANGIN, Nicolas SABLERY et Maxime DUCHATEAU.

Comme doyen des Consulteurs, celui-ci est chargé de réunir ce Collège dans les 10 jours qui suivent le départ de l’évêque. Le collège a été convoqué lundi 28 novembre, à l’évêché, au lendemain de l’installation de Mgr François KALIST dans son nouveau diocèse. Cette convocation est rapide pour la simple raison que l’un de ses membres, le père François RENARD, doit partir au Burkina Faso, pour conduire la délégation du diocèse présente aux manifestations organisées pour le 50° anniversaire du jumelage avec Ouahigouya.

Le père Maxime DUCHATEAU va ouvrir cette rencontre par une eucharistie, pour que la prière commune guide le choix de chaque votant et son discernement. Le vote aura eu lieu dans l’après-midi à bulletin secret. Les votants ne sont pas des « grands électeurs » et vont donc voter librement, en leur âme et conscience, pour la personne qu’ils estiment la plus à même de remplir cette mission. Tous les prêtres du diocèse, y compris les prêtres auxiliaires, sont éligibles. Pour être élu au premier tour, la majorité absolue est requise. En cas de deuxième tour, la majorité relative sera suffisante.

Après l’élection, le prêtre élu sera appelé pour lui signifier les résultats du vote et lui demander de venir à l’évêché pour donner son accord et proclamer le Credo. En cas de refus de sa part, un autre votre suivra …

Après avoir accepté cette charge d’administrateur diocésain, l’élu en informera lui-même  l’archevêque de la Province, Mgr Pascal WINTZER, mais aussi le nonce apostolique et le secrétariat de la Conférence des Evêques de France.

Sa mission  prendra fin au  moment de l’installation  officielle d’un nouvel évêque à Limoges.

Le nom de l’administrateur diocésain sera donné lundi prochain, à partir de 15H, sur le site diocésain.