Communiqué de Mgr Pierre-Antoine Bozo sur les mouvements des “gilets jaunes”

L’ampleur des manifestations et des troubles sociaux liées aux « gilets jaunes » révèle de profondes fractures de notre société, qui s’expriment d’une manière inédite.  La violence n’est jamais une forme d’expression légitime. Mais la souffrance diffuse, liée à une réelle précarisation de la « France périphérique » qui s’exprime à travers ce mouvement est pour nous un appel à la responsabilité, à la recherche du dialogue, pour une plus grande justice sociale et cohésion nationale. L’Église ne prétend pas à une solution politique. Mais les catholiques, les chrétiens plus largement, ont un rôle à jouer. Il consiste d’abord à ne pas déserter pour prendre leur part à la réflexion, à l’action responsable et à la réconciliation à la lumière de l’Évangile et de la doctrine sociale de l’Église.

Nous devons également porter ces difficultés socio-politiques dans notre prière, sans oublier, selon une tradition qui remonte au Nouveau Testament, de prier pour nos dirigeants et tous les «dépositaires de l’autorité » (1 Tm 2, 2).

La venue du Messie, Dieu parmi les hommes, que nous allons célébrer à Noël, est le véritable moteur et le soutien de notre engagement. Soyons-y fidèles.

+ Mgr Pierre-Antoine Bozo