Qui est le saint patron de la Paroisse ?

Saint Jacques, patron de la paroisse


Le patron de la paroisse est l’Apôtre Saint Jacques. Il a été choisi comme patron à la suite de la réforme paroissiale du Synode diocésain de 1985.
Il rappelle que la paroisse est traversée par la « voie limousine » du chemin de Compostelle qui part de Vézelay.

Saint Jacques est un des premiers apôtres de Jésus, fils de Zébédée comme son frère Jean.
Les deux frères sont appelés par Jésus au bord de la mer de Galilée et quittent leur barque et leurs filets de pêcheurs pour le suivre.
Ils reçoivent de Jésus le surnom de « bonaerguès : fils du tonnerre ».
Ils seront associés avec Simon-Pierre à des événements marquants de la vie de leur Maître : la résurrection de la fille de Jaïre, la Transfiguration, la dernière veillée à Gethsémani.
Jacques est le seul Apôtre dont la mort est connue par le Nouveau Testament.
Le roi Hérode Agrippa (41-44) le fait mettre à mort « par le glaive » (Actes des Apôtres 12,2)

La tradition lui attribue l’évangélisation de l’Espagne jusqu’en Galice.
Après son martyre à Jérusalem, son corps, porté pendant sept jours par une barque sans gouvernail, s’échoue sur la côte de Galice. Il est redécouvert en 813 au « champ de l’étoile » (Compostelle) et c’est l’origine du célèbre pèlerinage qui commence au 10e siècle et a retrouvé de nos jours un étonnant succès.

Il convient de distinguer l’Apôtre Saint Jacques le Majeur de deux autres Jacques

– Jacques, fils d’Alphée, membre des Douze Apôtres dont on ne sait rien d’autre et que l’on a pu facilement confondre avec le suivant
– Jacques, « frère » (membre de la famille) de Jésus, qui n’a pas fait partie du groupe des Douze mais a été témoin de la Résurrection et de la Pentecôte. Il est devenu le chef de la communauté judéo-chrétienne de Jérusalem et serait mort lapidé en 62.

La tradition a voulu distinguer Jacques, fils de Zébédée et Jacques « frère » de Jésus par les deux qualificatifs de Jacques le Majeur (le Grand) et Jacques le Mineur (le Petit).

L’Apôtre Saint Jacques, patron de la paroisse, est représenté en pèlerin de Compostelle sur deux vitraux de l’Eglise Notre Dame de La Souterraine et de la collégiale Notre Dame du Grand Bourg