Au commencement…

Plus d’une centaine de personnes, d’horizons différents, se sont retrouvées jeudi 21 novembre dernier, pour suivre une conférence passionnante, à deux voix, celle d’un bibliste et celle d’un scientifique, sur l’histoire de la Création.

François Reynaud a témoigné de l’humilité des scientifiques devant les certitudes des premiers temps de l’univers. Si les modèles actuels sont validés sur notre période contemporaine, le fait de remonter aux origines nous sort de notre zone de confort et de notre socle « de vérité scientifique » absolue.

Xavier Durand, a montré, à partir des tout premiers versets de la Genèse (premier récit de la Création), comment les prêtres du temple de Jérusalem, suite à leur exil à Babylone, ont écrit le poème de la Création autour d’un Dieu créateur, unique et qui fera une Alliance avec le peuple de Judée. Deux versions pour comprendre la structure ordonnée de notre monde, pas si antagonistes que cela, si ce n’est le projet de Dieu pour donner à l’Homme la « gouvernance » de la terre, qui nous est confiée, dans le respect de toute vie. Même interrogation essentielle, même mystère : au commencement …

Pour les scientifiques, le temps origine, le temps zéro, n’est pas défini, c’est une singularité mathématique. Pour les biblistes, l’Histoire entre Dieu et l’Homme n’existe et n’a de sens qu’à partir du commencement…