Edito – Mai 2019

Mois de Mai – Mois de Marie

Dans la prière, la fraternité, nous avons vécu La Semaine Sainte dans la foi et nous sommes encore empreins de cette communion, solidaire entre nous, solidaires en Eglise, solidaires pour le monde.

Le mois de Marie vient nous permettre de faire encore un pas : unir nos voix pour égrener chaque moment de sa vie et méditer la fabuleuse aventure de celle qui a dit oui, qui a cru en cette parole venue de l’ange qui la visitait et permis que le Dieu Père crée en elle l’inconcevable à nos yeux, l’incarnation de Jésus Christ, sauveur des hommes qui vient par le «  Oui de Marie » annoncer la bonne nouvelle du Salut au monde, et par amour offrir sa vie.

Prions Marie chaque jour seul(e) ou ensemble, en s’éveillant, en allant rencontrer les autres pour réfléchir, travailler pour la paroisse. Prions Marie pour chaque période de nos vies, bonheurs et douleurs mêlées. « Ouvrons nos cœurs à Marie d’une façon toute spéciale. » (Jean-Paul II).

Pensons à Marie, mère du Ressuscité ! Revivons dans la prière tout ce qu’elle a vécu avec Jésus, de l’enfance à la croix, à tout ce qu’elle a vu et gardé dans son cœur jusqu’au tombeau.

Mais attention ! Saint louis Grignon de Montfort nous alerte en dénonçant sept dévots susceptibles de nous égarer. Les reconnaître et surtout les éviter !

  • Les dévots critiques (Savants ,orgueilleux, suffisants)
  • Les dévots scrupuleux (Ils craignent de déshonorer le fils en priant la mère)
  • Les dévots extérieurs (Ils disent force chapelets, sans dévotion, sans imiter la Vierge)
  • Les dévots présomptueux (Ils s’abandonnent à leurs passions)
  • Les dévots inconstants (Dévots par intervalles, tantôt fervents tantôt tièdes)
  • Les dévots hypocrites (Ils veulent passer aux yeux des hommes pour ce qu’ils ne sont pas)
  • Les dévots intéressés (Seulement au moment où ils ont besoin)

Confions à la vierge Marie tout ce qui nous préoccupe et tout ce qui fait notre vie en paroisse afin qu’elle accompagne nos efforts, nos satisfactions et nos désillusions.

Nous sommes appelés à réfléchir pour améliorer, renouveler nos services, garder le souci de l’accueil à l’Esprit, pour que ceux qui viennent vers nous trouvent chaleur et disponibilité pour les servir.

Prier avec Marie nous conduira en ce mois de mai vers l’Ascension du Seigneur ! Aboutissement du passage de Jésus parmi les hommes pour annoncer la bonne nouvelle du Salut, guérir, enseigner, aimer et soigner et aussi ramener à la vie les morts pour que les apôtres voient et croient.

Maintenant le temps est venu ! Jésus annonce à ses disciples : «  A présent je quitte le monde pour aller vers le Père ». Jn16,28. Douleur de l’absence ! Il part et n’est plus visible à nos yeux, mais chacun sait qu’Il est désormais là, présent, sensible à notre cœur, définitivement source intérieure en chacun de nous.

Au bout de la route nous voulons consentir enfin à ce que nous sommes dans l’humilité, tout remettre dans les mains du Père pour être aussi élevés et entrer dans la plénitude de Dieu. Belle fête de l’Ascension. D.B