Ostensions de Limoges

Dieus gart la vila e Sent Marsals la gent

« Dieu protège la ville et Saint Martial le Peuple


Nous le savons, cette année 2016 est une année « ostensionnaire ». Notre Diocèse honore les Saints du Limousin. Au cours de rassemblements populaires joyeux et colorés, festifs et recueillis, seront mis à l’honneur les reliquaires dédiés à la commémoration de l’histoire chrétienne de notre région et de ses saints.

Pour nous, à Limoges et son agglomération, c’est autour de Saint Martial, premier évêque de Limoges que nous nous rassemblerons. Nous savons peu de choses da sa vie et de son œuvre. Mais nous savons (n’est-ce pas le plus important ?) qu’il fut l’un des tout premiers évangélisateurs de notre vieille Gaule et le fondateur de l’Église en Limousin. Nous sommes les bénéficiaires et les héritiers de sa passion pour le Christ et de son amour pour cette terre où il planta la foi chrétienne.

Nous manifesterons avec joie notre reconnaissance à Saint Martial, premier ouvrier de l’Évangile en terre limousine, en participant aux Ostensions septennales de Limoges, les 2 et 3 avril prochains. Son reliquaire, entouré de tous ceux qui voudront l’honorer fera pèlerinage, de l’église Saint-Michel des Lions à la Cathédrale Saint-Etienne. Tous, nous lui ferons fête : nous vénèrerons Saint Martial marchant au milieu des siens. Ce sera samedi soir 2 avril. Le lendemain, le peuple chrétien rassemblé autour de son évêque à la Cathédrale (Mgr Kalist est le 105ème successeur de Saint Martial), rendra grâce pour la belle histoire de la foi, née au troisième siècle au pays des Lémovices.

Ostensions… d’un mot latin qui signifie « montrer ».

Reliques… d’un mot latin qui signifie « ce qui reste »

Deux mots à la forte résonance symbolique. Le 2 avril seront « montrées » à tous les « reliques qui nous restent » de notre Saint. Mais au-delà du geste matériel, il s’agit bien de manifester (montrer) que sa vie et son œuvre ont laissé de profonde traces (restes) dans le cœur de ceux qui se réclament de sa mémoire.

« Dieu protège la ville, Saint Martial le peuple.» La devise des chrétiens limousins, honorant celui qui a porté sur leur terre l’Evangile du Christ, est aujourd’hui notre devise. Elle nous redit, en cette année de la miséricorde, qu’il nous appartient de « protéger », de consoler, de guérir, de servir, en un seul mot d’aimer tous nos frères vivant sur cette terre, comme Saint Martial « protégea », consola, guérit, servit, en un seul mot, aima le peuple qui, en son temps y vivait.

Ch.A.F.+


Retrouvez-nous sur KTO http://www.diocese-limoges.fr/diocese/les-ostensions-sur-kto/