Saint-Luc : A propos du Jubilé d’Or du Jumelage des diocèses d’Ouahigouya et de Limoges

 LE SENS DE NOTRE JUMELAGE

Voici un extrait du vade-mecum du Jumelage des diocèses de Limoges et Ouahigouya, établi par les deux Comité diocésains de jumelage. Lisons-le avec attention : c’est une belle feuille de route pour le jumelage de Saint-Luc avec N.D. de Toutes-Joies de Titao.

“Conçu dans sa toute première intention sur le plan de la solidarité matérielle, ce jumelage a été rapidement étendu à tous les domaines de la vie de nos Églises. Au fil des années, le lien créé s’est développé et renforcé, (…) par les échanges de délégations à l’occasion des grands événements de la vie de nos diocèses, par l’envoi d’un prêtre de Limoges pour le service du diocèse de Ouahigouya durant neuf années (le Père Yves Ducoux), et aussi, particulièrement, par les jumelages de paroisse à paroisse.

 

“Le jumelage de nos Églises exprime d’abord notre communion dans l’Église universelle et elle la réalise de façon concrète. Éloignées l’une de l’autre par la situation géographique, différentes par leurs contextes économique, politique, culturel, nos deux Églises sont dans l’Esprit Saint l’une avec l’autre, de sorte que, pour paraphraser Saint Jean Chrysostome cité par la Constitution Lumen Gentium, « celle qui est à Limoges sait que celle de Ouahigouya est pour elle un membre ». (L. G. n° 13).

 

“Le jumelage de nos deux Églises favorise entre nous la circulation des biens spirituels, chacune apportant à l’autre le bénéfice de ses propres dons et trouvant pour elle-même dans cet échange mutuel un accroissement en vue de la plénitude de l’unité. (L. G. n° 13).

 

“De façon plus immédiate, par ce jumelage, nos deux Églises veulent s’épauler et se stimuler mutuellement dans l’annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Elles veulent aussi donner et recevoir, partager leurs joies et leurs peines, leurs réussites et leurs échecs, leurs espérances et leurs projets, et vivre en tout cela leur communion dans l’Église universelle.

 

“Cette communion s’exprimera :

  • par la prière et le soutien spirituel,
  • par la communication en vue d’une connaissance mutuelle, en particulier par la communication de nos expériences pastorales,
  • par l’échange de témoins, les visites mutuelles,