Saint-Luc – EDITO Avril 2019

Je crois

« Je crois en Jésus-Christ, qui a souffert ( …) , a été crucifié, est mort (..), est descendu aux enfers, le 3ème jour est ressuscité des morts, …

C’est une partie du Credo que nous récitons tous les dimanches, la partie centrale qui nous définit comme chrétiens : croire que Dieu a envoyé son Fils unique, mort sur la croix et ressuscité, pour nous, pour nous arracher au péché et nous entrainer vers la vie et la lumière. Et ceci parce qu’il nous aime. Qu’il nous aime… à ce point !

Comme chaque année, nous allons revivre la Passion et la Résurrection du Christ. Que cela nous permette de nous « ré-approprier » cette preuve absolue de l’amour de Dieu pour nous, que nous pourrons ensuite faire résonner en nous à chaque célébration eucharistique.

J’aime bien cette définition du chrétien (même si elle est un peu lapidaire) :

 Qu’est-ce qui distingue le « chrétien » du « croyant » :

– le croyant est celui qui croit en Dieu

– le chrétien est celui qui croit que Dieu croit en lui. 

Je suis chrétien, car je crois que Dieu m’aime personnellement, qu’il croit en moi, qu’il a envoyé son Fils pour me le dire, et m’entraîner à sa suite à aimer mes frères. Il m’a transmis, en me créant à sa ressemblance, une petite partie de sa capacité infinie à aimer, qu’il me demande de développer, jour après jour.

Heureusement Dieu est patient. Quelle que soit ma situation, il m’attend avec amour, comme le père du fils prodigue. Et il se réjouit de chacune de mes mini-conversions.

Que cette période de Pâques soit pour chacun de nous l’occasion de redire « je crois ».

CB