Saint-Luc : EDITO Décembre 2017

Comme des frères…” (Ps 132)

 

Au moment où j’écris cet édito, nous sommes à quatre semaines de notre Assemblée paroissiale du 3 décembre. Quand vous le lirez, nous serons à la veille de la célébrer.

C’est une « célébration », en effet. Notre rassemblement, notre prière, nos partages et nos échanges, notre convivialité simplement fraternelle, célèbreront le Christ, puisque nous serons réunis en son Nom : « Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux. » (Mt 18, 20)

Vous avez regardé avec soin les thèmes de nos carrefours. Ces thèmes ont été choisis après enquête et réflexion par le Conseil paroissial et l’Equipe pastorale. Leur visée est résolument missionnaire : notre paroisse accueille la parole du Seigneur, envoyant ses disciples sur les routes du monde : « Allez, de toutes les nations faites des disciples, baptisez-les… et moi je suis avec vous jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28, 19-20)

Notre journée se tissera de temps de prière, d’échanges, et aussi de convivialité, de détente. Partager un repas. Nous réjouir ensemble en participant au concert que Céléjeunes nous offre, écouter ensemble un conteur qui nous parle d’Evangile, c’est aussi communier dans la fraternité : « Je vous donne un commandement nouveau : (…) Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13, 34-35)

Chercher et découvrir ensemble des chemins d’Evangile, voilà notre route de baptisés. « Une route ensemble », un synode, un cheminement communautaire, où le Christ se dit à fleur de visages, nos visages… Il vit avec nous, il se réjouit avec nous, il prie avec nous ; il prie pour nous comme à l’heure de sa mort : « Que tous soient un… pour que le monde croient que tu m’as envoyé » (Jn 17, 21)

« Oui, il est bon, il est doux pour des frères, de vivre ensemble et d’être unis,

       On dirait un baume précieux, un parfum sur la tête… » (Psaume 132, 1)

Un parfum ! Comme le saint-chrême qui nous a faits « autre christ » le jour de notre baptême et nous a missionnés le jour de notre confirmation.

Ch.-A. du Fort+