Saint-Luc : Edito Janvier 2017

Avec Marie, accueillir le don de Dieu.

Le 1er janvier, l’Eglise fête « Sainte Marie, Mère de Dieu » ; sous le regard de la Vierge, nous sommes appelés à  vivre en profondeur cette grande fête de l’année liturgique, dans un climat de prière et de communion fraternelle.

Notre paroisse ouvre des pistes pour nous rassembler dans la communion, pour nourrir notre foi et nous amener à réfléchir ensemble à la mission d’évangélisation de notre Eglise. Reprendre goût au partage à partir de l’Ecriture sainte, y découvrir ce qui parle de nous et de notre vie de chrétiens, donner et redonner souffle aussi à la prière communautaire et aux célébrations.

Il nous faut aller de l’avant ! Dans notre façon de louer Dieu, par exemple : faire évoluer notre répertoire de chants, et donner plus de force à la proclamation de la Parole. Il faut permettre aussi aux chrétiens de partager leur foi et leur vie chrétienne avec plus de profondeur : participer à des groupes d’échanges de réflexion et de prière, se former aussi pour mieux répondre de notre foi dans le monde.

L’Equipe pastorale et le Conseil pastoral, aidés par la prière, réfléchissent à ce qui pourra nous être ainsi proposé pour faire vivre notre Eglise aujourd’hui et préparer demain : Une Eglise joyeuse, vivante, missionnaire à la suite du Christ.

Autant de pistes qui nous appellent à nous lever, à avancer au large et jeter nos filets pour la pêche miraculeuse de l’amour évangélique et de la fraternité (Luc 5, 4. Cf. Jean 21, 6). Soyons les pierres vivantes (1ère lettre de Pierre, 2, 4-5) d’une communauté qui prend en compte la vie de ses trois relais pour « faire paroisse » : une paroisse vivante et heureuse, plus forte que les aléas inévitables de son histoire ; une paroisse qui se construit sur le Roc, le Seigneur lui-même (Psaume 31, 4), par la fraternité qu’il vit avec nous et nous aide à vivre entre nous, pour la gloire du Père.

Confions-nous, confions la paroisse à Marie, la Sainte Mère de Dieu.

A tous, à chacune et chacun, BONNE ET SAINTE ANNEE, en Christ.                                             D.B.