Saint-Luc : EDITO Mars 2018

En route pour Pâques

Nous sommes entrés en Carême. Un temps pour se préparer à accueillir la fête de Pâques, à vivre pleinement cet évènement par lequel Dieu exprime son amour infini pour l’homme, c’est-à-dire pour chacun de nous. Un temps pour se laisser aimer par Dieu.

Que vais-je faire pour marquer ce temps, pour qu’il soit différent du « temps ordinaire » ? Pas d’objectifs trop ambitieux, que je ne tiendrai que quelques jours, mais une ou deux choses que je veux faire « en plus », ou peut-être « davantage ».

 

Reprenons quelques-unes des pistes possibles, que nous connaissons bien mais qu’il faut sans cesse redécouvrir :

La Prière : prendre un peu (plus) de temps chaque jour avec le Seigneur, ne serait-ce que quelques minutes, mais que je Lui consacre entièrement. Pour lire et relire un passage de son Evangile. Ou simplement pour « bavarder » avec Lui, le remercier pour ce qui a été beau ce jour, Lui demander pardon pour les moments où j’ai été faible, déposer en Lui mes angoisses et mes espoirs pour le lendemain.

La charité : Avoir un comportement plus fraternel. Par exemple être plus attentif à l’autre, celui que je rencontre dans ma vie de tous les jours, dans mon travail, mes activités bénévoles, au supermarché. Lui témoigner de l’intérêt, lui consacrer plus de temps pour l’écouter vraiment, me réjouir ou me désoler avec lui…

La pénitence : Je connais trop bien mes mauvaises habitudes (voire mes addictions) qui ne me grandissent pas, et même m’empêchent de grandir. Peut-être faut-il d’abord que je me les nomme : ce sont souvent des « drogues » insidieuses (nourriture ou boisson, tabac, écrans…).

 

Ensuite, il ne s’agit pas nécessairement de prendre des décisions définitives, mais simplement de faire un effort le temps du Carême, chercher à vivre une « sobriété heureuse », comme nous y invite le pape François. Pour être plus libre.

Chacun peut trouver ce qui lui convient, c’est-à-dire ce qui le rendra un peu plus disciple du Christ et serviteur des hommes.

Alors bonne « montée » vers Pâques.                                                                                                                                                 CB