Un Carême de plus…

Un carême de plus ? Eh bien oui ! Comme un cadeau d’anniversaire : 40 jours de grâce (« grâce », ça veut dire « gratuit » : cadeau !) pour renouveler nos cœurs et fêter la résurrection du Seigneur, à Pâques, dans la joie et l’action de grâce, comme un grand « Merci ! » à Dieu.

L’Evangile du Mercredi des Cendres (Mt 6, 1-6.16-18) nous invite à diriger nos pas dans trois directions : l’aumône (le partage), la prière et le jeûne. Notre paroisse nous propose des temps forts spécifiques, c’est-à-dire dédiés à chacun de ces chemins d’évangile. Spécifiques et aussi symboliques : ces temps forts symboliques nous invitent à réaliser ce que nous y vivons dans nos vies quotidiennes. Prier, c’est tous les jours, partager ; c’est tous les jours ; jeûner, c’est tous les jours…

Ça vous étonne ? Tant mieux ! Le Carême doit nous étonner… pour que nous devenions étonnants. Les chrétiens devraient toujours être étonnants, comme Jésus qui étonnait parfois si fort les gens de son temps (Mt 7, 28)

Alors, pour nous aider à vivre le partage, la prière et le jeûne, découvrez ce qui nous est offert cette année.

D’abord, deux rencontres de Lectio divina. Ne nous laissons pas impressionner par ces deux mots latins ! La Lectio divina, c’est une lecture (lectio) partagée d’une page d’Ecriture sainte entre chrétiens. Elle est divine (divina), parce que, dans ce partage, l’Esprit Saint nous parle. La Lectio divina, c’est tout simple : une méthode de lecture partagée, facile à pratiquer, accessible à tous.

Deux rendez-vous, donc, proposés chacun deux fois pour donner au plus grand nombre un horaire praticable.

–   Mercredi 28 février, à 15h ou 19h, dans les salles d’Isle, autour de l’évangile du dimanche suivant (3ème dimanche de Carême : Jean 2, 13-22).

–   Mercredi 14 mars, à 15h ou 19h, dans les salles de Sainte-Claire, autour de l’évangile du 5ème dimanche de Carême : Jean 12, 20-33)

 

Partage et jeûne, ce sera le lundi 12 mars, salle Sainte-Claire, de 19h30 à 22h, en partenariat avec le CCFD.

Rencontre et échange avec une Birmane, investie dans l’éducation populaire et le dialogue interreligieux, dans son pays, le Myanmar (ex Birmanie). Notre soirée commencera par un jeûne symbolique, de type pain-pomme ou bol de riz, qui permettra à ceux qui voudront concrétiser un geste de partage (équivalent au prix d’un repas, par exemple). Nous en reparlerons.

Souhaitons-nous un bon Carême 2018, un Carême heureux dans l’espérance de Pâques, fête de la VIE.

Ch.-A. du FORT+