70 ANS DE SACERDOCE du Père MARELLO

70 ans de sacerdoce

                                  Le 30 juin 1947, le Père Marello, enfant d’Oradour sur Vayres, était  ordonné prêtre.

– 70 ans plus tard, le 30 Juin 2017, le Père Marello, entouré du Père Chartier, administrateur diocésain, du Père Monville, chancelier, du Père Bonnin, responsable du doyenné,  du Père Saumande, curé de la paroisse, de  trois prêtres « sulpiciens » venus de Paris et de notre diacre, Daniel Laborie, ont  célébré  une messe d’action de grâce, pour cette vie de Foi.

En 1948, le Père Marello est entré chez les Sulpiciens. Enseigner, former, chercher, serait sa vie.

Docteur en philosophie, il sera professeur  ou supérieur selon les établissements à Agen, Lyon, Albi, Toulouse, Versailles, Paris, Issy les Moulineaux.

Pour sa retraite, il reviendra à Oradour dans la maison familiale et participera à la vie de la paroisse. Sa santé se fragilisant, il essaiera de vivre avec les Sulpiciens au « foyer  de la solitude », mais non, Oradour  lui convient mieux ; C’est là, qu’il veut être !

A la fin de la cérémonie fort simple du reste, il nous a raconté, sans papier naturellement, cette destinée. L’enfant, dissipé comme les autres, Saint Louis, le petit séminaire, puis le grand séminaire  de Limoges, obligatoire pour la deuxième partie de bac, prêtre, puis Saint Sulpice, car dit-il, «  j’enseignerai, mais je me formerai ! » ce qui impliquait l’approfondissement des dogmes. Alors, il découvre, surpris, que sa Foi expliquait sa vie et pas le contraire. Saint Jean de la croix et sa poésie fut son Maître. «  La Foi n’est pas de Moi, mais passait par moi, nous dit-il, au fur et à mesure, je voulais tout faire, mais je devais laisser faire. La Foi, c’est l’enseignement de la croix. Il faut vivre les heures difficiles dans la Foi, alors, je vous dis : « ne vous inquiétez pas, c’est la Foi en vous qui disputera votre vie. Bonne journée à vous, j’ai dit l’essentiel ».

Merci Père Marello !                                                        L.M