FEUILLE D’INFORMATION PAROISSIALE N°14

spaf

FEUILLE D’INFORMATION PAROISSIALE N° 14 – AVRIL 2016

Presbytère : 14 rue de Nontron  87440 Saint Mathieu Tél. : 05.55.00.31.23 

www.limoges-catholique.fr

Courriel : assocdiocesaine-saint-mathieu@orange.fr

Père François SAUMANDE 05 55 03 62 81 

paroisse.saintsauveur@sfr.fr

Secrétariat : lun 14h-16h30 mer 10h-11h30 jeu 9h-12h/14h-16h sam 10h-12h

 

Equipe sépultures T. 05 55 44 97 67

Service Evangélique des Malades Mme P. Lelean  T. 05 55 78 77 36

Eveil à la foi Mme M. Laborie  T. 05 53 60 76 82 

Catéchèse  Mme P. Gaboriau T. 05 55 06 12 29 ou 06 69 50 13 24 Mme L. Mondy  T. 05 55 00 36 15 Mme Régnier  T. 05 55 78 76 89

Mouvement Chrétien des Retraités 2ème vendredi du mois à 14h (Oradour/Vayres)Mme J. Joubert T. 05 55 00 33 31

Rosaire 2ème mardi du mois à 15h (presbytère de  St Mathieu) Mme Rampnoux T. 05 55 00 31 33

3ème vendredi du  mois à 17h (Cussac) Mme H. Lambert T. 05 55 70 99 71

Dernier mardi du mois à 15h (Oradour/Vayres) Mme Y. Dexet T. 05 55 78 29 95

Préparation aux baptêmes M. D. Laborie T. 05 53 60 76 82  

 

psse st Pierre

Pâques est passé et d’abord le Carême qui nous a permis de nous préparer à cette Fête, la plus importante de la chrétienté ; est-ce à dire que notre tâche est finie ? Que nenni !  La fête de la Résurrection du Seigneur se prépare durant les 40 jours du Carême et la Semaine Sainte ; elle se poursuit pendant les 50 jours du temps jusqu’à la Pentecôte. Rappelons-nous qu’après la Résurrection du Christ, les Apôtres étaient encore désemparés. Il a fallu que le Christ les encourage lors de ses apparitions pour qu’ils se mettent au « boulot ». Ils s’y sont mis et sont tous morts martyrs sauf Saint Jean. Alors mes frères, nous aussi, mettons-nous au service du Christ pour aider notre prochain dans ce monde en folie.

Evènements passés 

Le 10 Mars, temps de prière à Oradour sur Vayres ; une trentaine de participants, la plupart des habitués. Le thème retenu par le curé, la parabole de   l ‘enfant prodigue. Cette année j’en ai entendu quatre fois l’exégèse, toujours différente. Qu’en ai-je retenu : C’est Dieu qui vient nous chercher en la personne du père car l’enfant prodigue n’est revenu que parce qu’il n’avait pas le choix. Le fils aîné, lui se tient en dehors. Bel exemple de comportement humain ! Le 19 Mars, veille des Rameaux, temps fort à Rochechouart pour les enfants du caté, une quarantaine d’enfants avec ceux de Rochechouart. Partagés en quatre groupes ils ont travaillé sur des thèmes différents : le feu en souvenir de Moïse, le pain pour rappeler la Cène, l’eau pour le baptême, et la décoration des rameaux (symbole de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem). Après le goûter, les enfants ont posé sur l’autel les rameaux arrangés en forme de croix et coloriés. Ils ont eu lors de la messe une idée de ce qu’était la foule des baptisés. Le 24 Mars, la Cène du Seigneur, première des célébrations du « triduum Pascal ». C’est une célébration de joie et non de tristesse. Vendredi, jour de tristesse, le Christ est mort sur la croix : plusieurs chemins de croix, à Vayres, Cussac et Saint Auvent. Samedi soir, le Christ est ressuscité ; c’est une grande joie célébrée dans la soirée par le feu devant l’église et la lumière. Le 13 Mars, présentation par M. Odon Vallet du thème « Etre saint aujourd’hui ». Le culte des saints et celui rendu aux reliques sont liés et il y aura toujours une parcelle de sainteté chez les humains, donc ayons toujours confiance en la nature humaine. Le conférencier, à la tête d’une grande fortune héritée de son père, a distribué cette fortune dans le domaine de l’éducation ; cela valait la peine d’être noté.

Evènements à venir 

Dimanche 10 Avril à 9 heures 30, catéchisme à la salle paroissiale d’Oradour sur Vayres.

Le 14 Avril à 18 heures, temps de prière pour l’année de la miséricorde en l’église d’Oradour sur Vayres.

Le mois d’Avril est un moment d’intense préparation des Ostensoirs de Rochechouart, le  15 Mai ; toute personne désireuse de « donner un coup de main » est invitée à se faire connaître au presbytère de Rochechouart,  téléphone 05 55 03 62 81.

Enfin, nous avons besoin de l’Eglise mais elle aussi a besoin de nous et de notre soutien financier, même minime.

 

A propos de notre religion

Le christianisme est fort décrié ces temps-ci ; il est bon de se rappeler ce qu’il est et ce que nous lui devons : on pourrait dire qu’il est l’accomplissement du judaïsme par la mort et la Résurrection de Jésus que les chrétiens reconnaissent comme le Messie attendu et annoncé par les prophètes.

Le Christ s’adresse à tous les hommes sans distinction de race.  Quelques faits : Les dix commandements, dictés par Dieu à Moïse, couvrent l’essentiel de ce qu’il faut respecter et ont permis au peuple hébreu d’organiser la vie sociale et religieuse de leurs tribus.

Ils sont, comme l’actualité nous le montre, malheureusement souvent bafouée. En s’éloignant de la loi du talion : œil pour œil dent pour dent, la Bible recommande en ces temps, déjà, d’exercer la miséricorde et de ne pas haïr ses ennemis.

La situation des femmes en général était peu enviable ; dans la Bible et dans les Evangiles, Jésus leurs donne une place et un rôle qui, petit à petit au long des siècles, conduira à ce qu’on appelle aujourd’hui : l’émancipation.

L’Evangile nous enseigne le respect qui leur est dû comme à tout être humain ! La laïcité ? Ce n’est pas une création récente même si le terme est très récent : le propos de Jésus «  rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » n’en est-il pas le début.

Si les chrétiens ont été tant maltraités par l’état romain par ailleurs assez tolérant en matière de religion, c’est qu’ils pratiquaient déjà la laïcité en refusant de rendre un culte à empereur. L’organisation des Etats de notre monde occidental : elle a été calquée en grande partie dans les premiers siècles de notre ère sur celle de l’Eglise seule force organisée après la chute de l’empire romain.  Ceci n’est pas tout, nous en parlerons davantage dans un prochain numéro…