“En marche vers Noël !”

La solennité de la Nativité approche .

Nous nous y préparons. Chaque année, l’événement mobilise les chrétiens dans leur vie spirituelle et caritative.

C’est aussi pour les non croyants un moment de trêve, de partage, de fête.

Ce Noël 2015 revêt pour tous les catholiques un accent particulier puisque le pape François a décidé d’ouvrir le jubilé de la Miséricorde.

Nous allons donc être amenés à recevoir et à méditer la réelle identité de l’Emmanuel :  « Jésus-Christ est le visage de la miséricorde du Père.

Le mystère de la foi chrétienne est là tout entier.

Devenue vivante et visible, elle atteint son sommet en Jésus de Nazareth » écrit le pape François au début de la bulle d’indiction du jubilé extraordinaire de la Miséricorde.

La nativité doit nous conduire à la méditation et à l’action de grâce.

Méditation d’un mystère où Dieu rejoint l’humanité, plus encore il se fait homme. Ainsi, Dieu en son Fils Jésus, a été nourri, bercé, lavé, consolé, éduqué… Mystère divin !

Action de grâce, car Dieu dans la Nativité de son Fils nous montre sa présence, sa prévenance, sa miséricorde.

En effet, la mission que Jésus a reçue du Père a été de révéler le mystère de l’amour humain dans sa plénitude.

Pour cela, nous devons rendre grâce.

Oui, rendons grâce, car « ce qui animait Jésus en toutes circonstances n’était rien d’autre que la miséricorde avec laquelle il lisait dans le cœur de ses interlocuteurs et répondait à leurs besoins les plus profonds »                                (Pape François)

Baptisés, emboîtons les pas de Jésus pour pratiquer la miséricorde avec le sourire (Romains, 12, 8)

 

Père Jean Bernard PAULIAT