Eucharistie

Recevoir l’eucharistie


La communion eucharistique est proposée à chaque messe célébrée par un prêtre et peut être portée à des chrétiens empêchés ou malades.

Son jour privilégié est le dimanche, jour de la résurrection, « jour du Seigneur »

 

Pour la recevoir, il est demandé de laisser la Parole de Dieu éclairer son cœur et de redire pour soi-même comme l’a fait le centurion de Capharnaüm   pour son serviteur (Luc 7,7), les paroles : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri »


 Communier pour la première fois.

Lors des années de catéchèse, il est proposé aux enfants de se préparer à vivre pour la première fois ce sacrement. Pour les enfants, la maturité nécessaire varie de l’un à l’autre. Pour qu’un enfant puisse recevoir l’Eucharistie, il faut qu’il ait une certaine connaissance de la foi chrétienne, qu’il ait été initié à une vie de prière, qu’il comprenne le mystère du Christ selon ses capacités et qu’il puisse recevoir le Corps du Seigneur avec foi.

Dans la pratique, il est assez courant que la première des communion soit proposée après 2 ans de catéchèse, tout en respectant chaque cas personnel. Il faut donc que les parents prennent le temps d’en parler avec les catéchistes et en famille, pour distinguer le choix libre de l’enfant. Les jeunes et les adultes qui reçoivent le sacrement du baptême sont aussi invités à recevoir le sacrement de l’Eucharistie lors des célébrations dominicales.

Un jeune ou un adulte baptisé qui n’a jamais communié peut s’adresser à sa paroisse pour se préparer à recevoir l’eucharistie.