Décès de l’abbé Pierre Sauvage
Changer de paroisse

Décès de l’abbé Pierre Sauvage

Diocèse

Publié le 26 mars 2020

Mgr Pierre-Antoine Bozo, les prêtres et les diacres du diocèse de Limoges, et sa famille vous font part du rappel à Dieu de l’abbé

Pierre SAUVAGE

ce mercredi 25 mars, en la solennité de l’Annonciation, à l’âge de 85 ans, des suites du COVID-19.

La messe des obsèques sera célébrée le samedi 28 mars par Mgr Bozo, à 9h30, en l’église Sainte-Thérèse, dans la stricte intimité du presbytérium.

Quelques dates :

  • Né le 13 avril 1935 à La Souterraine
  • Ordonné le 08 avril 1962
  • 1962 – 1964 : Vicaire à Roucahechouart
  • 1964 – 1966 : Auxiliaire à Sainte-Claire
  • Juillet 1966: prêtre au travail
  • Aumônier des prisons
  • Aumônier du CCFD-Terre Solidaire

Témoignage de l’abbé Emmanuel Dangin

Très touché par le départ de Pierre Sauvage… J’avoue que lorsque j’ai appris qu’il était atteint par le Covid19 je me suis dit que son corps et son coeur fatigués ne suivraient pas…
J’ai beaucoup apprécié Pierre que j’ai découvert tout d’abord lorsqu’au début de mon ministère j’exerçais mon métier d’infirmier à mi-temps et que je rejoignais mensuellement le groupe des PO de Limoges comme équipe de vie et de relecture. Puis lorsque j’étais aumônier régional des prisons pour la région pénitentiaire de Bordeaux.
Pierre n’a pas attendu l’élection du pape François pour être aux périphéries, il a fait un très gros et beau travail en siégeant aux Prudhommes, en aidant à débrouiller bien des cas difficiles.
Derrière son côté « brut de pomme » se cachait un grand sensible, brûlé par la soif de justice sociale et de fraternité humaine. 
Je célèbrerai la messe pour lui aujourd’hui tandis qu’il découvre le vrai visage de Celui qui l’a appelé à offrir sa vie par amour de Dieu et de ses frères.

Abbé Emmanuel Dangin