Éveil à la foi – 5ème dimanche de Carême
Changer de paroisse

Éveil à la foi – 5ème dimanche de Carême

CatéchèseDiocèse

Publié le 26 mars 2020

Chers parents, grands parents,

Les fêtes de Pâques approchent ! 


Alors profitons de ce temps qui nous est donné pour préparer Pâques en chrétien. 


Voici l’occasion de se remémorer notre baptême, les sacrements que nous avons reçu, la promesse que nous avons faite à Dieu le jour de notre mariage, ou celle que vous vous apprêtez à faire !


Carême nous invite à préparer nos cœurs pour acclamer le jour de Pâques encore plus fort : 
«ALLELUIA ! Bonne Nouvelle ! Jésus est Vivant ! Il est Ressuscité ! ALLELUIA »

Aujourd’hui, nous nous préparons à entrer dans la 5ème semaine de Carême : Pâques approche !

Les catéchistes, les animatrices de l’éveil à la foi, le service diocésain de la catéchèse et du catéchuménat, vous invitent à vivre un temps de la Parole avec vos enfants.

Se préparer , c’est organiser (le mot du mois !) le moment dans la journée, le lieu, le matériel.
Que faut il ?

  • Du calme,
    un tapis, des coussins : être confortablement installés
    un peu de matériel :
    * une Bible

*une bougie
* l’ordi ou la tablette pour lire les videos, pour chanter (vous pouvez aussi apprendre les chants avant et retrouver le plaisir de chanter avec vos enfants, petits-enfants)
* une carte pour situer les lieux où Jésus est allé. Vous en trouverez une dans tous les livrets de catéchèse de vos aînés .

*le matériel  pour réaliser l’activité manuelle proposéeCes propositions sont réalisées grâce aux différents documents, chants, …ect… mis en ligne par l’éditeur chrétien (Mame, Découvrons la Parole Année A), les communautés, les mouvements chrétiens.

Nous vous souhaitons de vivre un beau temps de rencontre avec Jésus.
Il nous invite à sortir de nos enfermements, à être confiant, à être dans l’Espérance.

 5 ème dimanche de Carême

Dieu a besoin de notre foi pour nous donner la vie éternelle
Évangile selon saint Jean chapitre 1, versets 1 à 45

Introduction :

Avant de lire l’évangile, ou de regarder la video avec les enfants, il est bon d’ouvrir une conversation avec eux sur les évènements, dans leur vie, qui leur permettra de mieux s’approprier la Parole de Dieu.
Pour ce jour, Jésus est appelé par ses amis pour se rendre auprès de Lazare, très malade. Jésus ne peut pas être à ses côtés avant que Lazare ne décède. Il est triste.
Commençons par demander aux enfants ce qui les rend tristes ? 
en famille, avec leurs amis :  par ex les disputes.
Ce qui nous éloigne des autres par le cœur.
Ces souvenirs nous préparent à comprendre l’évangile d’aujourd’hui, où l’on voit Jésus auprès de Lazare qui est mort. Il rencontre ses sœurs, Marthe et Marie, entourées d’une grande foule. Que fait Jésus ? 
Ensemble, écoutez bien !

S’approprier le récit : 

Que fait Jésus ? 

Inviter votre ou vos enfants à raconter ceux qu’ils ont vu, entendu.
N’hésitez pas à reprendre en insistant sur la progression les actions : il arrive, il parle avec qui ? Qui sont ces personnes ? 
Il se rend au tombeau. 
Un peu d’histoire : Jésus a marché à pied, longtemps avant d’arriver à Béthanie, regarder une carte.
                        à l’époque le tombeau était creusé, fermé grâce à une lourde pierre – ce n’est pas comme dans nos cimetières.


Que nous dit Jésus : 
Il pleure avec Marthe et Marie.
Nous aussi nous pleurons quand quelqu’un est mort, nous avons de la peine car nous ne nous verrons plus. C’est signe que nous l’aimons.
Est-ce qu’on ne pleure que quand on a appris la mort de quelqu’un ? (Réponse des enfants)
Qu’est ce qui peut te  (ou vous) faire pleurer ? (Réponse des enfants, ex dispute)
Quand on est triste c’est souvent parce qu’on s’est fâché, on ne s’aime plus. 
Et dans ce récit quel est le mot que nous entendons le plus ?  (réponse des enfants) aime ?
Non, c’est « croire ».


Si votre ou vos enfants lisent , les faire chercher ce mot dans la Bible ,ou grâce à ce lien https://www.mameeditions.com/pub/media/wysiwyg/EVANGILE_29_03_BD_6_9_ANS.pdf
C’est un peu étonnant ! Jésus nous aime, il nous dit de nous aimer les uns les autres.  Et, là il nous dit de « croire ».
Voilà pourquoi ?  (vous vous appuierez sur ce qu’ils ont exprimé qui les rend tristes)

Le tombeau : ce n’est pas seulement le symbole de la mort physique. C’est une image pour montrer ce qui nous éloigne de Jésus quand nous nous entêtons, quand on refuse de faire la paix.
Alors, notre cœur devient dur comme de la pierre. Dur comme la pierre d’un tombeau.
Et souvent, on est dans l’impasse. 
On ne sait pas comment faire pour sortir de cette tristesse.
Est-ce que quelqu’un peut nous aider. Est-ce qu’on pense à lui ? (réponse des enfants)
Quand nous allons vers Jésus, quand nous l’écoutons dans notre cœur,
quand on s’adresse à lui dans notre prière : 
on se sent mieux, on a va faire la paix avec celle ou celui avec qui on s’est fâché. 
Si on a fait une bêtise : on demande pardon
On retrouve le sourire !
Quand on a le sourire, c’est que la vie est belle, joyeuse. 
Dans notre coeur, il y a de la joie, du bonheur. Notre cœur n’est plus une pierre !
On « ressuscite » ou redevient l’enfant d’avant la colère.
Qu’est ce qui est mieux : faire la tête tout le temps ou être heureux ?

C’est ce que Jésus nous montre quand il dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie.»

Après avoir écouté Dieu qui nous parle, nous prions :

Prier

Ce n’est pas la lecture d’une belle histoire. Jésus est là qui nous parle vraiment par son Évangile.

Vous allumez la bougie, la Bible est ouverte ou vous l’ouvrez.

Chant , éventuellement mimé pour acclamer la Parole de Dieu  (vous allez retrouver la mélodie) Changez vos cœurs (bras croisés sur la poitrine, poings fermés qu’on ouvre)
Croyez à la Bonne Nouvelle (on ouvre les mains devant soi)
Changez de vie (bras ouvert sur le côté)
Croyez que Dieu vous aime (lever les bras)

Lire la Parole de Dieu :

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean :

Un homme était tombé malade. C’était Lazare, de Béthanie, le village de Marie et de sa sœur Marthe. […] Quand Jésus arriva, il trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours […]. Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort. […] » Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. […] Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Elle répondit : « Oui, […] je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »[…] Alors Jésus pleura […] au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre. Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du mort, lui dit : « Mais, Seigneur, il sent déjà ; voilà quatre jours qu’il est là. » Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit : Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »[…] Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce […]. Si j’ai parlé, c’est pour cette foule […], afin qu’ils croient que tu m’as envoyé. » Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! » Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. » Les nombreux Juifs, qui étaient venus entourer Marie et avaient donc vu ce que faisait Jésus crurent en lui.

 (c’est une version brève)

Acclamons la Parole de Dieu : (montrer la Bible ouverte)

Reprendre chant : 

Changez vos cœurs (bras croisés sur la poitrine, poings fermés qu’on ouvre)
Croyez à la Bonne Nouvelle (on ouvre les mains devant soi)
Changez de vie (bras ouvert sur le côté)
Croyez que Dieu vous aime (lever les bras)

Prière :  les mains ouvertes sur les genoux 

Jésus,
comme Lazare nous avons besoin de ton aide pour sortir de nos trous,
nos trous de colère et de mauvaise humeur,
nos trous de tristesse et de moquerie,
nos trous de jalousie et de méchanceté où nous sommes enfermés, enterrés.

Viens nous sauver. Nous croyons que tu nous rends vivant.

Seigneur, tu es la Résurrection et la Vie 
Je crois en toi, ton amour est plus fort que la mort 

Prière du Notre Père :

Chant : L’amour de Dieu est grand comme çà ! Sœur  Agathe 

ou

Tracer un beau signe de croix.

Atelier : Pour continuer à prier : 

Fabriquer une carte prière :

Matériel :

  • une feuille de papier 
  • une carte bristol ou canson fort ou un carton fort pour coller le dessin , la prière.

Phrase à recopier en bas du dessin : 
Seigneur, tu es la Résurrection et la Vie 
Je crois en toi , ton amour est plus fort que la mort 

Décorer le support : soyez inventifs !

Dessin à colorier de JF Kieffer (ed.Mame 2013)