« Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveuglée »
Changer de paroisse

« Jeûnons et prions pour sortir d’une bioéthique aveuglée »

Diocèse

Publié le 20 janvier 2021

Sur proposition de la commission bioéthique de la C.E.F (Conférence des Évêques de France), Monseigneur Pierre Antoine Bozo lance un appel à la prière et au jeûne lors des vendredis de janvier (à partir du 15) et début février qui correspondent au moment où sera débattu au Sénat, en 2° lecture, le projet de loi bioéthique. 

A côté de points positifs, ce projet de loi transgresse des principes anthropologiques fondamentaux de la dignité humaine et de son respect inconditionnel. 

Comme si l’écologie environnementale n’appelait pas aussi une écologie humaine… 

Beaucoup ont agi auprès des décideurs. Les évêques ont été auditionnés par le gouvernement, le parlement, le CCNE… Localement, Monseigneur Bozo a rencontré la plupart des députés et sénateurs de nos deux départements puisque ce sont eux qui votent la loi. Certains d’entre vous ont écrit, envoyé des pétitions, manifesté. 

Cette proposition est d’un autre ordre. Elle ne vise pas à être médiatisée ou instrumentalisée. Mais à confier au Seigneur ce qui ne semble plus dépendre de nous…


Documents à télécharger